Entretien avec Pierre Pellegrin et Jean-Claude Fondras

« Titre à venir »

Publié le 06/12/2014
Pourquoi faudrait-il lire Aristote au moment où son œuvre bénéficie d’une riche actualité éditoriale ? Pierre Pellegrin, le spécialiste d’Aristote et Jean-Claude Fondras, médecin et philosophe, se livrent ici à une belle réhabilitation de ces livres. Serions nous tous aristotéliciens sans le savoir ?
Décision Santé. Pourquoi Aristote n’est-il pas devenu médecin ?

Pierre Pellegrin. Son père était médecin en Macédoine. Il appartenait à la lignée des Asclépiades, seuls habilités à exercer la médecine. Le dieu Asclépios, l’Aesculape des Latins, avait eu deux fils Podalire et Machaon. Et les médecins s’inscrivaient dans l’une ou l’autre branche. En tout état de cause, le père d’Aristote, qui appartenait à la branche issue de Machaon, ne pouvait pas être le médecin du roi de Macédoine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte