Entretien avec Caroline Huyard

« Titre à venir titre à venir »

Publié le 26/03/2012
chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapochapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo chapo.
Décision Santé. Vous soulignez dans votre livre comment le critère statistique ne suffit pas pour définir les maladies rares. Comment alors les qualifier ?

Caroline Huyard. Elles sont définies par le nombre, mais pas dans le sens où on l’imagine. Souvent, elles sont réduites à la difficulté de mettre en œuvre des innovations thérapeutiques. On aurait alors créé le statut des médicaments orphelins pour répondre aux besoins spécifiques de ces pathologies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte