Médicaments

Un antiagrégant tout terrain

Publié le 15/10/2012

A-t-on aujourd’hui besoin d’un nouvel antiagrégant plaquettaire ? En dépit de son efficacité, les limites du clopidogrel sont bien documentées : la réponse selon les patients est variable. Il s’agit d’une prodrogue qui doit être métabolisée, et donc avec un effet retardé. En urgence, il serait enfin utile de disposer d’un antiagrégant « tout terrain » selon la formule du Pr Pierre Carli (Samu de Paris). Le ticagrelor (Brilique®, laboratoire AstraZeneca ) répond à ce cahier des charges.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte