Développement durable

Un cadre proche de la maturité

Publié le 24/05/2010
L’intégration de la démarche de développement durable à l’hôpital emprunte à la fois une voie réglementaire qui prolonge celles existant déjà en matière d’élimination des déchets ou de gestion des risques, mais aussi une voie plus volontaire sous la forme d’un outil conventionnel.

Signée le 27 octobre 2009, la convention qui lie le ministère de la Santé, celui de l’Environnement aux fédérations hospitalières et à l’Ademe, est l’aboutissement de huit mois de concertation au sein du comité de pilotage du développement durable. D’une durée de trois ans, elle propose aux établissements de santé volontaires des principes directeurs permettant d’orienter leur action en développement durable, ainsi qu’une évaluation régulière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte