Paulette Guinchard

Un caractère doubs

Publié le 14/07/2011

Crédit photo : © D. R.

Paulette Guinchard est une franc-comtoise de cœur et d’esprit. Née dans le Doubs en 1949, de parents éleveurs, la présidente ad interim de la FHF séjourne la plupart du temps à Chaux-Neuve, un hameau en Franche-Comté, à quelque 1 000 mètres d’altitude. À sa région, Paulette doit pratiquement tout : ses premiers engagements militants, aux jeunesses agricoles chrétiennes, ses premiers mandats, en tant qu’adjointe au maire de Besançon, puis conseillère régionale. Jusqu’à son accent, traînant, qui ressemble à s’y méprendre à l’accent helvète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte