Anticoagulant oral direct

Un effet structurant sur le système de santé

Publié le 06/12/2014
Avec cinq ans d’utilisation en France, le rivaroxaban confirme son profil de tolérance établi lors du développement clinique. Il est évalué aujourd’hui dans des besoins médicaux non satisfaits. Présentation.

Crédit photo : DR TIM EVANS/SPL/PHANIE

Après cinq ans d`utilisation dans la vraie vie, le rivaroxaban (Xarelto®, laboratoire Bayer) a réussi son examen de passage. Alors que les agences de santé en France suspectaient un surrisque hémorragique avec les anticoagulants oraux directs (AOD), les études observationnelles ont confirmé le bon profil de tolérance du rivaroxaban. Exemple, dans l’étude NACORA menée par la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) : « Les résultats sont rassurants », écrivent les auteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte