États-Unis

Un hôpital excommunié

Publié le 20/01/2011

Un prestigieux hôpital de Phœnix, dans l’Arizona (sud-ouest des États-Unis) s’est vu retirer le 21 décembre son statut d’hôpital catholique par les autorités religieuses, pour avoir procédé en novembre 2009 à un avortement thérapeutique pour sauver la vie de la mère. « L’hôpital Saint-Joseph ne pourra plus être qualifié de catholique et les messes ne pourront plus y être célébrées, a annoncé Thomas J. Olmsted, évêque de Phœnix. Le bébé était sain et la grossesse ne présentait aucun problème », assure l’évêque dans un communiqué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte