Politique sociale

Un malaise ancré à dissiper d’urgence

Publié le 13/07/2012
Quelle politique salariale mener à l’hôpital aujourd’hui ? Le changement de ministre suscite de nombreux espoirs chez les salariés mais le chantier est aussi vaste qu’hétérogène.

Sommés, en 2007, de retrouver un équilibre budgétaire en 2012, il a été difficile aux établissements de santé de laisser les ressources humaines intactes, même si la fonction publique hospitalière n’était pas en théorie concernée par la règle de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Le nombre d’agents augmente d’ailleurs globalement, rappelle le ministère de la Santé : +1 % par an pour les personnels non médicaux et +6,8 % pour les personnels soignants en l’espace de trois ans, avec une progression salariale de l’ordre de 2 % pour les non médicaux et de 6 % pour les médicaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte