Un PLFSS allégé ?

Publié le 24/09/2015

Marisol Touraine et Christian Eckert, respectivement ministre de la Santé et secrétaire d’État chargé du Budget, se sont distribué les meilleurs rôles ce jour en annonçant les bonnes nouvelles aux Français. Pour la première fois, la branche vieillesse de la Sécurité sociale devrait être à l’équilibre l’année prochaine. Dans le même temps, le déficit du régime général en 2014 est descendu en deçà de la barrière symbolique des dix milliards (9,7 milliards). En 2015, le déficit devrait être moins haut que prévu (12,8 milliards d’euros), quoique plus élevé qu’en 2014. Face à ces budgets contraints, il était difficile pour la ministre d’annoncer de nouveaux droits, générateurs de nouveaux coûts.

D’où l’option choisie pour la simplification administrative toujours attendue par les Français et à l’origine d’économies. Marisol Touraine a ainsi annoncé dès 2016 le lancement de la protection universelle maladie. En cas de changement de situation professionnelle, familiale ou de domicile, les conditions pour ouvrir droit à remboursement se feront en un seul clic. La carte Vitale sera distribuée dès l’âge de 12 ans. L’accès à la complémentaire santé sera facilité pour les travailleurs qui travaillent simultanément pour plusieurs employeurs ainsi que pour les personnes âgées. Enfin, une expérimentation sera lancée chez les enfants de 3 à 8 ans afin de prévenir les risques d’obésité. Faudrait-il parler de PLFSS allégé ?


Source : decision-sante.com