Un potentiel de 200 coopérations

Publié le 17/11/2010

« Améliorer l’organisation de la prise en charge de la santé des Français par un service public rénové, fondé sur des projets médicaux de territoire » et « renforcer la qualité des prises en charge, dans le secteur sanitaire ou le secteur médico-social, pour un meilleur service rendu aux patients et résidents » : tels sont les deux objectifs des coopérations entre établissements, mis en avant par la Fédération hospitalière de France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte