T2A et budget global

Un rééquilibrage nécessaire mais pas suffisant

Publié le 13/07/2012
Le financement par la tarification à l’activité (T2A) doit être revu pour corriger des excès qui étaient pourtant annoncés de longue date. La ministre de la Santé l’a annoncé. Mais cette réorientation en faveur du budget global ne suffit pas à justifier tous les blocages.

« Le caractère limité des moyens financiers dévolus au système hospitalier implique des choix de société éthiques qui doivent conduire à des prises de position publiques. La dimension éthique de ces modes de décision doit être clairement identifiée dans les méthodes d’évaluation dont elle devrait être partie intégrante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte