Dépendance

« Un système réglementé impose un cadre en termes de prise en charge »

Publié le 18/10/2011
Crée en 1989 par le Dr Jean-Claude Marian, coté en bourse depuis 2002, Orpea est aujourd’hui un des opérateurs privés majeurs du secteur de la dépendance. Décision Santé a souhaité en savoir plus sur la stratégie et les ambitions de ce groupe en interrogeant son président-fondateur, un homme discret dont la réussite repose sur de fortes convictions

Crédit photo : Gilles ROLLE/REA

D. S. Où en est aujourd’hui Orpea, vingt ans après sa création ?

Jean-Claude Marian. Orpea et sa filiale Clinéa représentent 33 700 lits et 364 sites. Nous avons la chance d’opérer sur un secteur porteur, l’un des rares à avoir été épargné par la crise. Nous nous efforçons d’apporter une réponse de qualité, ce qui explique le fort développement de ces dernières années. Nous sommes présents, aujourd’hui, dans des pays européens comme l’Espagne, la Belgique, l’Italie ou la Suisse, qui représentent 15 % de notre activité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte