Étude

Un tiers des patients relèveraient d’une démarche palliative

Publié le 30/11/2012

Selon les résultats de l’étude Fragile menée par Édouard Ferrand (équipe mobile de soins palliatifs Hôpital Foch, Suresnes), un tiers des patients de l’hôpital (centre médico-chirurgical de pointe en Île-de-France) à un jour J relèveraient d’une démarche palliative définie par une maladie grave, évolutive, incurable. Sont inclus dans cette définition les cancers métastasés, les polypathologies gériatriques, les défaillances d’organes au stade terminal de type insuffisance cardiaque, respiratoire, cirrhose) et les patients neurologiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte