Brève

Une centaine de médecins ont signé une tribune contre le fichage des gilets jaunes dans les hôpitaux

Publié le 09/05/2019
gilet jaune

gilet jaune
Crédit photo : Voisin/Phanie

Une tribune de plusieurs dizaines de médecins a été publiée mercredi 8 mai sur le site du journal L'Express pour demander l'arrêt immédiat du fichage par les autorités sanitaires des personnes blessées lors des mouvements sociaux : « Nous, médecins, rappelons notre attachement viscéral au secret professionnel. C'est pourquoi nous refusons le fichage des "Gilets jaunes" blessés arrivant aux urgences. De même que nous nous opposons à tout autre fichage des patients sans leur consentement, visant à une transmission des données en dehors de l'hôpital à des fins autres que médicales. » Ils réclament même l'ouverture d'une enquête parlementaire pour faire la lumière sur l'utilisation dévoyée du logiciel SI-VIC. Alors que depuis cinq mois, « ce dispositif est détourné par l'administration hospitalière et les agences régionales de santé (ARS), notamment l'AP-HP et l'ARS Ile-de-France », les signataires jugent cette procédure antidéontologique. « La tenue en temps réel, comme demandée par les autorités, permet une identification et une localisation précise des patients. » Tandis que la direction de l'AP-HP a reconnu l'utilisation inappropriée de données médicales à partir de ce fichier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a réfuté tout fichage


Source : decision-sante.com