Afrique du Sud

Une clinique condamnée pour transplantation illégale

Publié le 20/12/2010

La clinique privée Sainte Augustine de Durban a été condamnée le 16 novembre dernier à une amende de 4 millions de rands (585 000 euros) pour avoir procédé illégalement à des greffes de reins de Brésiliens ou de Roumains, sur des Israéliens, contre rémunération. Cinq médecins, ainsi que le PDG de la clinique – gérée par le plus grand groupe de cliniques sud-africain Netcare – sont poursuivis depuis septembre pour avoir réalisé 109 opérations illégales entre 2001 et 2009. La direction de l’hôpital a plaidé coupable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte