Nord

Une mort suspecte à l’hôpital de Calais

Publié le 24/05/2010

Le 24 avril dernier, un patient a été retrouvé mort dans son lit du centre hospitalier de Calais. Fait étrange : il était coincé dans une barrière de protection que l’on fixe sur le côté du lit. Cet homme, âgé de 51 ans, est mort sans donner l’alerte. « Comment une personne de 80 kg peut se coincer dans un tel matériel ? », a aussitôt réagi le directeur du centre hospitalier de Calais, Philippe Blua (par ailleurs président du SNCH). Comme pour ajouter au mystère, la direction de l’hôpital précise que le matériel était récent et adapté aux adultes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte