Douleur cancéreuse

Une nouvelle galénique de Fentanyl

Publié le 30/10/2013
Se présentant sour la forme d’un film orodispersible, Breakyl est le premier traitement à bénéficier de la technologie BEMA. Il est indiqué dans les accès douloureux paroxystiques.

La morphine n’est pas l’arme absolue dans la lutte contre la douleur. Si elle permet un bon contrôle de la douleur de fond, elle n’est pas toujours adaptée à la prise en charge des accès douloureux paroxystiques (ADP) définis comme une douleur intense, soudaine et de courte durée. En règle générale, le pic est atteint en moins de trois minutes. Et la durée ne dépasse pas trente minutes. Les ADP surviennent chez des patients qui bénéficient d'un traitement opioïde efficace. Et sont donc indépendants de la posologie du traitement de fond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte