Une nouvelle plateforme Expertise sur le cancer pour les pharmaciens

Publié le 15/10/2015

Depuis la Loi Hôpital, patient, santé et territoire, le rôle du pharmacien dans la chaîne de soins est valorisé. 67 % des patients recherchent un conseil entre deux dispensations d’anticancéreux et 87 % des patients demandent des traitements complémentaires à leur chimiothérapie. Ces données sont tirées de statistiques publiées en 2014 par l’INCA « les chiffres clés du cancer en France ». Pourtant, peu de pharmaciens (16 %) se disent formés à l’approche psychologique d’un patient atteint de cancer.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.