États-Unis

Une réforme au forceps

Publié le 20/03/2010

Après avoir tenté, en vain, de trouver un consensus avec les Républicains, lors d’un débat télévisé le 25 février dernier, Barack Obama a finalement fait adopter sa réforme de l’assurance maladie, via la procédure de « réconciliation ». Cette procédure permet au Sénat de faire adopter des textes budgétaires avec une majorité simple de 51 voix, pour contrer tout blocage du parti républicain. La version finalement adoptée est une synthèse des propositions du Sénat et de la Chambre des représentants concoctée par Barack Obama.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte