Traitement de l’air

Une utilisation pratique pour une sécurité optimale

Publié le 20/12/2010
Les systèmes de traitement d’air visent à contrôler, en fonction du type d’utilisation du local hospitalier concerné, les différentes grandeurs caractéristiques de l’air ambiant : température, humidité, pureté et mouvement. Il s’agit d’assurer le renouvellement d’air, de le chauffer ou de le refroidir, de l’humidifier ou de le déshumidifier, mais également de prévenir la contamination microbienne de l’air et donc les infections nosocomiales.

Pour des raisons à la fois pratiques et de coût, les systèmes CVCA* sont prioritairement installés dans les secteurs où la qualité particulaire et microbienne de l’air requiert des performances élevées : les blocs opératoires et obstétriques, les services de réanimation, de soins intensifs, de stérilisation et d’imagerie médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte