Verbatim 2

Publié le 12/12/2016

« Il y aura un manque de visibilité tant que nous n’aurons pas des protocoles de recherche en médecine générale pour savoir sur ce qu’il se passe en ambulatoire. »

Dr Bernard Freche, membre du Collège de la médecine générale et coordinateur du groupe d’experts « Cancer et médecine générale »


Source : Décision Santé: 306