Verbatims

Publié le 06/12/2014
« Le budget prend le pas sur le soin »

« Aujourd’hui, les pratiques hospitalières engendrent une perte de sens, car elles sont axées sur le nombre d’actes, les protocoles, les procédures, la rentabilité, le reporting, etc. Le budget prend le pas sur le soin. Les règles du néomanagement public sont réductrices et passent à côté de l’essentiel. L’évaluation devrait porter en priorité sur l’amélioration de l'état de santé du patient et non sur des indicateurs qui en sont déconnectés, même s’ils font les délices d’une bureaucratie sanitaire qui tourne à vide.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte