Vers un rebond ?

Publié le 24/11/2011

« La France est complètement larguée en matière de recherche médicale », affirmait en décembre 2010 le Pr Philipe Éven dans un pamphlet intitulé La recherche biomédicale en danger*. Au-delà de l’outrance, le retard français a depuis longtemps été acté. Dans une étude de benchmarking qui porte sur les années 1994-1999 et publiée par l’Inserm en 2004, la France se plaçait derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. La position moyenne de la France s’expliquait alors davantage « par la disparité des performances qu’à des capacités globalement médiocres ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte