Secteur privé

Vitalia lorgne les missions de service public

Publié le 20/03/2010

Loi HPST oblige, les cliniques privées participeront dès cette année aux missions de service public, dont l’enseignement. D’ores et déjà, le groupe de cliniques privées Vitalia se positionne en vue d’accueillir des internes dans ses cliniques. Comme appât, Vitalia vient de lancer un contrat d’engagement privé « destiné aux internes et chefs de cliniques qui feront le choix de rejoindre un de ses 46 établissements en France ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte