Vive la crise !

Publié le 17/06/2014

Les dépenses qualifiées de palliatives ordonnées par la France selon le journal suisse Le Temps ne serviraient à rien. Le diagnostic repose sur le rapport remis par Jean Pisani-Ferry dans son rapport Quelle France dans dix ans. Bigre, le remède serait alors de débrancher le pays, lui retirer toute assistance. Ne faudrait-il pas plutôt in fine se résoudre à demander un conseil au Conseil d'État? Mais pourquoi faudrait-il toujours soigner en profondeur, éradiquer le mal ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte