Les réactions des deux principales fédérations

15.10.2012
  • Les réactions des deux principales fédérations  - 1
  • Les réactions des deux principales fédérations  - 2
Gérard Vincent (Fédération hospitalière de France)

« Il ne faut pas de plaindre avec un taux de progression de l’Ondam hospitalier à 2,6 %. Dans d’autres pays, la situation est nettement plus critique avec une réduction des dépenses. Cela démontre que la santé n’est pas sacrifiée dans notre pays. Pour autant, ce taux ne suffit pas à effectif constant pour maintenir la voilure. Chaque année, nos charges progressent mécaniquement de 3,1 %...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Sondage

Comptez-vous participer au grand débat ?

argent
Brève

Campagne tarifaire, billet... d'amour

Est-il raisonnable d'attendre les cadeaux du Père Noël en février ? Ou plutôt le jour de la Saint-Valentin, les fédérations hospitalières sont-elles en droit d'attendre des preuves d'amour d'Agnès Buzyn ? Au hasard une campagne... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.