L’orage cytokinique, une bombe à retardement

Dr Sylvie Le Gac
| 27.02.2018

Les points faibles des CAR T-cells sont les effets secondaires et en particulier le syndrome de libération de cytokines appelé encore « orage cytokinique », dans les quelques jours suivant le traitement. « Cela correspond à la lyse massive de cellules tumorales, explique Eric Tartour, et par conséquent au relargage massif de cytokines conduisant à un syndrome inflammatoire systémique ; ce syndrome peut être à l’origine...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
médicament
Brève

Marché du médicament hospitalier, une croissance de 3 % en 2019

L'industrie pharma et les pharmacies hospitalières mènent une course-poursuite. Entre le lancement de produits innovants toujours plus coûteux et la mise en place à flux continu de nouvelles règles régulant les achats de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.