Un an après, l'article 51 sur les rails

Gilles Noussenbaum
| 15.10.2018

À l’issue d'une sélection opérée pendant l'été, 54 dossiers ont été retenus. Domine le thème de l'obésité. Imaginée pour échapper aux contraintes de financement, l'initiative n'a pas échappé à la critique d'un excès de bureaucratisme. Premier bilan.

L'article 51 a été annoncé avec tambours et trompettes comme la principale innovation de la loi de financement de la Sécurité sociale en 2018. Il incarnait l'esprit, la méthode du nouveau pouvoir. Pour sortir de la course à l'acte et au volume, on expérimente des projets sur le terrain, loin des bureaux du ministère. Selon la règle du jeu, les projets pour être retenus dérogent aux modes de financement classiques. Ils doivent par ailleurs...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Soutenez la presse qui vous soutient

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
Agence
Brève

ANRS/maladies infectieuses, le budget sera-t-il à la hauteur des ambitions ?

Le budget de la nouvelle agence ANRS/maladies infectieuses émergentes sera-t-il à la hauteur de ses ambitions ? Le 18 janvier dernier, une tribune publiée dans Le Monde et signée notamment par Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.