DVD

Illusions perdues, entrée au patrimoine

Par
Publié le 28/04/2022

Quel est le meilleur éditorialiste français, celui qui ne confond pas info et com, dénonce les pouvoirs de l'argent, les collusions entre finances et politique, la perte de tous les repères ? Honoré de Balzac bien sûr. Comme si pour évoquer l'époque et obtenir un budget de 19 millions d'euros, le détour par les œuvres du patrimoine était indispensable. Ce qui permet d'obtenir le financement de Canal Plus par exemple et donc celui de Vincent Bolloré. Dans le même temps pour comprendre les années (20)20, rien ne vaut le détour par les années (18)30. Avec Illusions perdues, sa fresque mûrie pendant des années, Xavier Giannoli nous offre le grand film français que l'on n'espérait plus. L'histoire si souvent racontée à l'écran de la conquête puis de la chute d'un homme qui ignore les règles du jeu social prend ici la forme de l'hommage aux grands œuvres du patrimoine, littéraires, cinématographiques mais aussi à cet esprit français, vif, mordant, cruel. Fluidité de la caméra, tourbillon de la mise en scène, le film donne à voir l'émergence d'un nouveau monde. Manque peut-être une profondeur de champ, une ambiguïté des sentiments alors que tout ici est lisible, compris, (sous)-entendu. Pour autant, le film a largement mérité son triomphe lors de la dernière cérémonie des Césars. Juste retour des choses, c'est déjà une œuvre du patrimoine. 

 

Illusions perdues de Xavier Giannoli avec Benjamin Voisin, Vincent Lacoste, Xavier Dolan, Salome Dewaels, Cécile de France, Gérard Depardieu, Gaumont Éditions 19,90 euros.


Source : decision-sante.com