Livre

La pandémie au jour le jour en direct d’un cabinet d’un médecin généraliste

Par
Publié le 23/06/2022

Le plus souvent absent des plateaux TV et des médias, les généralistes ont pendant la pandémie été relégués au rang de supplétifs du système de santé. Certes un de leurs représentants universitaires a bien siégé au conseil scientifique. Mais qui l’a entendu ? Christian Lehmann, généraliste et écrivain grâce à sa chronique dans Libération a permis de procurer une visibilité, de donner une voix aux soutiers dans la salle des machines. Son témoignage au quotidien, ses coups de colère, son engagement revisitent, au-delà de la profession, deux années sur le terrain. Abandonnés des politiques, isolés le plus souvent, les généralistes ont affronté le tsunami, les mains nues. Mais cette compilation d’articles, et c’est aussi là un de ses grands intérêts a été écrite à plusieurs mains. Elle accueille d’autres documents à charge, des confessions, y compris de l’étranger qui donnent une vision panoramique et pas seulement de Poissy où exerce l’auteur. Rédigé au jour le jour, le livre, avec son absence de recul contribue enfin à ne pas acquitter rapidement, par exemple les mensonges sur l’absence en masques au début de la pandémie. Christian Lehmann ne ménage pas pour autant certaines figures de gauche, Christine Taubira ou Barbara Stiegler, la première par manque de courage politique, la seconde par trop de radicalisme politique qui en vient à nier l’existence de la pandémie. Christian Lehmann aurait-il toujours raison comme lui aurait dit sa femme le sourire en coin ? En tout cas, l’ouvrage s’achève sur un ultime hommage à un médecin urgentiste mort à 68 ans sur le front du Sars-CoV-2, Jacques Fribourg, le 25 avril 2020. La raison s’efface face à l’émotion, pour ne pas trop vite oublier.

Tenir la ligne, chronique d’une pandémie, Christian Lehmann, éditions de l’Olivier. 508 pages, 2022, 19 euros.


Source : decision-sante.com