Sida, l’art comme instrument de résistance

Par
Publié le 05/07/2022
Une génération d’artistes a été foudroyée par le sida qui a eu le temps, le sursaut de produire des œuvres surtout aux Etats-Unis. Pour la première fois, un mouvement artistique émergeait à la suite de l’arrivée d’un nouveau virus…

Le sida au musée ! le titre de l’exposition (15 décembre 2021-2 mai 2022) qui vient de récemment fermer ses portes au Mucem (Marseille) prend soin de rappeler que « l’épidémie n’est pas finie ». Dont acte. Mais ce rappel en fait n’était peut-être pas nécessaire. Dès le début ou presque de la dernière pandémie du XXIe siècle, les plasticiens face à la catastrophe ont produit des œuvres, exprimé leur émotion en direct, sans en attendre l’achèvement. Un médecin américain, Carl Tandatnick s’est même imposé comme artiste sur la scène internationale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.