DVD

Tout s'est bien passé… vraiment ?

Par
Publié le 17/02/2022

« Derrière tout ce j'ai fait, il y a toujours eu Antoine. En plus de sa fidélité, il suffit de l'écouter pour réussir. » L'hommage vibrant est signé par un certain Vincent Bolloré dans un portrait consacré à Antoine Bernheim en 2007 dans le magazine Challenges. Le livre d'Emmanuèle, sa fille et le film (voir notre brève écrite en septembre dernier) qui en a été tiré réalisé par François Ozon laissent dans l'ombre « le financier de génie » qui a conseillé, rencontré les puissants de l'époque. Le contraste est saisissant avec cette fin de vie, au cœur des deux œuvres. Pas de métaphysique ici ou de religieux, à la fin tout n'est que poussière, y compris pour les grands de ce monde, pas davantage de réflexion ou de pensum sur l'épreuve de la maladie, le choix de sa mort. Le regard se veut clinique, objectif. Et refuse tout militantisme ou écrit édifiant. Antoine Bernheim a choisi de mourir. Il demande à ses filles de l’aider.. Tout le reste n'est que littérature ou cinéma. François Ozon multiplie donc les plans courts, la ligne claire. Le récit l'emporte sur la profondeur de champ. Et si au final, « tout s'est bien passé », le recours aux rebondissements voire au suspens n'est pas écarté. En creux, toutefois, choisir sa mort, en décider le jour, ne relève pas d'un parcours de santé. La faute à une législation française qui ne l'autorise pas à ce jour. Et contraint au voyage en Suisse. Les pauvres n'ont pas cette liberté, « les pauvres ! » comme le constate l'admirable André Dussollier qui joue ici le rôle d'Antoine. Parfois on aurait aimé plus d'épaisseur. Mais ici l'émotion est interdite, récusée par le héros qui n'aime pas les pleureuses. Alors elle se faufile, l'air de rien, lors d'un concert de musique classique, une sonate de Brahms, un regard perdu. La symphonie sera pour un autre film. En attendant le vote ou pas d'une loi, ne demandez pas à vos enfants de vous aider à mourir. Cela est inhumain…

Voir la bande annonce du film ici.

 

Tout s'est bien passé, un film de François Ozon avec Sophie Marceau, André Dussolier, Géraldine Pailhas. DVD Diaphana.


Source : decision-sante.com