Brève

Accord Dassault Systèmes-Inserm, la recherche in silico

Publié le 23/06/2016

France is back ? La recherche médicale française serait en train d’opérer sa mue. Et de rejoindre les pays anglo-saxons dans la révolution numérique en cours. L’alliance annoncé le jeudi 23 juin entre l’Inserm et Dassault Systèmes affiche en effet une grande ambition, à savoir utiliser les ressources des big data pour édifier une recherche nouvelle qui plongerait dans une logique d’essai clinique virtuel. Au lieu de poser des hypothèses puis de les vérifier par l’expérimentation, le modèle selon Yves Lévy, le président de l’Inserm, est inversé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.