Tribune Robert Picard*

Chronique d’une révolution annoncée : l’approche Living Lab en santé et autonomie

Publié le 07/01/2016

La loi de 2002 relative au droit du patient impose de considérer le système de santé comme système de prestations de services à destination du citoyen. La prise en compte de la singularité de chaque situation, de chaque bénéficiaire du service doit alors être articulée avec la dimension sociale et collective des effets du service. Concevoir de nouvelles solutions techniques pour la santé pose dans ce contexte un vrai défi, qui dépasse les questions de méthodes de conception de l’industrie ou celles du mode de représentation du patient dans le système de santé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.