Philippe de La Gardette, directeur général Nexthink* France

Gouvernance des SI, savoir c’est pouvoir

Publié le 11/02/2016

La déferlante numérique actuelle complexifie les architectures informatiques autant qu’elle expose à de nouveaux risques qui peuvent mettre en danger les fonctions stratégiques des organisations et la protection des données en y incluant les données personnelles. L’accélération des échanges, l’explosion des volumes et la mondialisation permettent d’explorer de nouvelles frontières de créativité utiles mais ouvrent toutes grandes les portes aux esprits négligents ou malveillants. Pour décider, les managers ont besoin de s’inscrire dans une trajectoire prédictible.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.