Brève

Le Chu de Toulouse porte plainte contre X pour violation du secret médical

Par
Publié le 02/05/2019
gilet jaune

gilet jaune
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Après l'affaire de fuite des données médicales à l'AP-HP, une plainte pour violation du secret médical a été engagée par le CHU de Toulouse à propos de gilets jaunes blessés. Une enquête interne a été lancée avec « le gel des bases informatiques pour que les agents qui ont extrait et transmis ces données à plusieurs organes de presse, répondent de leurs actes ». Le Canard enchaîné avait mis en cause le recours au fichier créé par le logiciel SI-VIC les semaines précédentes. Quant au CHU de Toulouse, il utilise le logiciel CatAlog dans des situations analogues à SI-VIC. Et se défend d'utiliser ce fichier pour ficher les individus : « Ces informations ne sont en aucun cas transmises à des tiers et notamment aux forces de l'ordre. » Aucun organisme, selon la direction, n'y a accès, ni la préfecture, ni la gendarmerie, ni la police. A deux reprises, rappelle l'ARS Occitanie, le fichier SI-VIC a été activé le 7 et le 14 décembre 2018 dans le cadre de manif de gilets jaunes à Toulouse, sans aucune recension de données médicales.


Source : decision-sante.com