Numérique en santé

Les grands moyens

Par
Publié le 09/07/2021
Suite à la crise sanitaire, le numérique en santé s’est imposé dans le paysage médical. Fin juillet 2020, première, une enveloppe de 2 milliards dans le cadre du Ségur du numérique a été allouée. Mais le chantier de l’interopérabilité est encore à construire pour les acteurs qui restent vigilants sur la suite. Enquête.

Crédit photo : Ministère de la santé

Avant la crise sanitaire, le numérique en santé était accessoire dans le parcours de soins. Désormais, il est devenu incontournable. Alors que le Ségur vient « récompenser » les soignants par des hausses de salaires (180 euros environ) des hôpitaux en juillet dernier, certains s’étonnaient que le numérique qui a tant rendu service à la nation ne soit pas aussi priorisé en matière financière. Mais l’histoire ne s’arrête pas là et reprend presque aussitôt fin juillet.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.