Objets connectés, encore un manque de confiance avéré des médecins

Par
Publié le 10/04/2017
Les médecins utilisent encore peu les objets connectés dans leur pratique professionnelle. Et sont plus friands d’applications mobiles. Leurs réticences viennent de leurs craintes portant sur la confidentialité des données. Sondage.

Seuls 15 % des médecins sondés utilisent un objet connecté (Iot*), et essentiellement à usage personnel, selon une étude réalisée auprès de 1 037 médecins sociétaires en 2016 et publiée le 1er février 2017 conjointement par la mutuelle MACSF et Withings, une société française d’objets connectés pour la santé. De manière générale, les sondés intègrent plus largement les applications mobiles (deux tiers d’entre eux) que les Iot dans leur pratique. Quelles informations recherchent-ils dans ce cadre ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte