Objets connectés, le clivage générationnel

Par
Publié le 10/04/2017

- Parmi les moins de 30 ans, 72 % utilisent une appli de santé mobile versus 61% tous âges confondus ;

- Un médecin de cinq de plus de 50 ans considère que les Obj dégradent la relation avec le patient versus 14 % chez tous les sondés ;

- Les objets sont principalement prescrits à des patients souffrant de maladies chroniques. En particulier, les patients diabétiques se voient prescrire des glucomètres, et les patients hypertendus des tensiomètres.

- Deux tiers des médecins ne recommandent jamais l’usage d’objets connectés à leurs patients.


Source : decision-sante.com