Paro, le robot outil de soins

Par
Publié le 07/09/2017
Art thérapeute qui tend Paro à une résidente d'une Ehpad

Art thérapeute qui tend Paro à une résidente d'une Ehpad
Crédit photo : Llena Lescaut

« Paro, le robot affectif est un outil absolument fantastique et qui ne remplace pas l’humain. Mais il peut tout à fait remplacer le médicament comme la mélatonine », s’exclame le père d’un enfant autiste, Pascal Jacob. Le Dr Edouard Karoubi (Gerond’If)* va dans le même sens. Fruit d’un croisement entre la robotique et l’intelligence artificielle, ce robot possède de multiples capteurs qui lui permettent d’évoluer et d’apprendre en fonction de son entourage. Il reconnaît le son de la voix de chaque patient qui est ainsi stimulé et retrouve le goût de la parole.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte