Cœur artificiel, la Banque publique d’investissement investit 33 millions d’euros dans Carmat

Publié le 14/04/2016

Crédit photo : CLAUS LUNAU/SPL/PHANIE

33 millions d’euros, c’est la plus grosse enveloppe financière jamais apportée par la BPI (Banque publique d’investissement) à un projet innovant comme le cœur artificiel de la société Carmat. BPI France avec l’Etat devient ainsi le quatrième actionnaire de la société du Pr Carpentier, créateur de ce dispositif médical innovant. Fortement prometteur, le projet Carmat est porteur d’un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros. Il pourrait bénéficier à terme à 100 000 patients cardiaques.


Source : decision-sante.com