Aggravation du déficit de l’assurance-maladie en 2015

Publié le 10/06/2015
Le déficit de l’assurance-maladie en 2015 devrait être plus important que prévu. Il se dégraderait de 600 millions d’euros, soit 200 millions supplémentaires par rapport à l’objectif fixé dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour atteindre 7,2 milliards d’euros. En 2014, il s’était établi à 6,5 milliards d’euros et avait été inférieur aux prévisions. Ces prévisions négatives pour 2015 s’expliqueraient surtout par l’intégration financière de la branche maladie du RSI et la mise en place du pacte de responsabilité. Afin de compenser ces baisses de cotisations, des recettes nouvelles ont été attribuées. On peut citer la totalité du prélèvement de solidarité.

Face à cette augmentation du déficit, la FHP (Fédération de l’hospitalisation privée) déplore « un manque de courage » du gouvernement. Et de proposer des réformes structurelles comme la réduction des normes. Le groupe de travail créé dans les suites du mouvement de protestation des cliniques en 2014 avancerait trop lentement. L’appel à une convergence des tarifs public-privé  est enfin remis à l’ordre du jour. Il y a peu de chances que Marisol Touraine saisisse la balle au bond.

Source : decision-sante.com