AstraZeneca achète 55 % d’une biotech spécialisée en oncologie

Publié le 21/12/2015

Y aura-t-il demain des start-up investies dans le cancer encore indépendantes ? AstraZeneca vient d’annoncer l’achat de 55 % du laboratoire Acerta basé aux Pays-Bas. La biotech dispose d’un médicament prometteur, l’acalabrutinib indiqué dans la leucémie lymphoïde chronique. Selon un essai de phase II, une réponse serait observée dans 95 % des cas. Ce produit serait en concurrence frontale avec l’imbruvica développé par Pharmacyclic qui a été racheté cette année par AbbVie. Lors de la signature, AstraZeneca déboursera un montant de 2,5 milliards de dollars.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.