Industrie pharmaceutique, le retour en grâce

Publié le 21/04/2016
Paris est toujours une fête, voire à la manière du château de la belle au bois dormant, un magic kingdom. La dream team de dirigeants des big pharma présente à Paris lors du dernier Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) a salué le travail accompli par l’équipe réunie autour de Manuel Valls.

Crédit photo : SPL/PHANIE

D’un coup de baguette magique, la France avait revêtu ses plus beaux apprêts. Et n’avait jamais été si « attractive » pour les investisseurs. Faut-il parler de conte de fées pour adultes ? Pourtant, en matière de médicaments, le gouvernement manie plutôt les chiffres que les lettres. Et son action s’inspire davantage des manuels de comptabilité que de la fantaisy littérature. En dépit des mises sur le marché de nouveaux médicaments à prix élevés, le budget médicaments du foyer France n’augmente pas. Ce petit miracle ne relève pas de la magie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.