Brève

Ipsen rachète Clementia Pharmaceuticals, l'expert canadien des maladies rares

Par
Publié le 28/02/2019

Ipsen, le troisième laboratoire français, a annoncé l'acquisition de la société canadienne Clementia Pharmaceuticals pour un montant de 1,31 milliard d'euros (1,15 milliard d'euros), révèlent nos confrères des Echos. Avec ce rachat, Ipsen qui se porte très bien, renforce son portefeuille dans les maladies rares. PME qui emploie une cinquantaine de personnes, Clementia Pharmaceuticals dispose d'une molécule en phase avancée de développement, le palovarotène, destinée au traitement des personnes atteintes de deux maladies osseuses. Un avis positif a déjà été rendu par la FDA pour traiter la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), maladie ultrarare qui touche un millier de patients. Son lancement commercial devrait avoir lieu, selon Ipsen, d'ici à l'été 2020. Concernant l'autre maladie rare traitée par cette molécule, les ostéochondromes multiples, le lancement commercial devrait avoir lieu plus tard, soit d'ici deux à trois ans. Et doublerait à terme le potentiel de vente de la molécule. Avec une croissance de 20 % en 2018 portée principalement par l'oncologie et qui devrait se maintenir à deux chiffres en 2019, le laboratoire Ipsen devrait continuer à progresser dans ses ventes de 13 % en 2019 à taux de change constant.


Source : decision-sante.com