Tribune Gérard Bapt et Jean-Yves Le Déaut*

« La sécurité sanitaire des nouveaux biomédicaments doit être garantie »

Publié le 24/03/2016
Les médicaments biologiques, ou biomédicaments (insuline, EPO, hormone de croissance, anticancéreux…) sont produits à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant. Ils représentent une source majeure d’innovation thérapeutique dans beaucoup de pathologies.
Jean-Yves Le Déaut.

Jean-Yves Le Déaut.
Crédit photo : DR

Gérard Bapt

Gérard Bapt
Crédit photo : Christophe Morin

Désormais, 80 % des nouveaux médicaments sont issus des biotechnologies, mais leur coût de production, très élevé, pose un problème de financement : sur les dix médicaments les plus coûteux utilisés à l’hôpital, sept sont des biomédicaments.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.