L'ANSM se met au circuit court

Par
Publié le 26/11/2018

Le circuit court est aussi revendiqué par l'ANSM qui met désormais en place un dispositif accéléré d'autorisations d'essais cliniques (Fast Track). L'objectif est de réduire au maximum à 40 et 25 jours selon le type d'essai au lieu de 60 jours prévus actuellement par la réglementation. Cette accélération de l'agence concernant les délais anticipe également la mise en place au plus tard en 2020 du futur règlement européen sur les essais cliniques. Deux chemins sont ainsi balisés. Le premier concerne les traitements innovants pour les patients.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.