Regain de confiance des Français pour le médicament

Publié le 11/06/2015
Le médicament retrouve la confiance des Français avec 85 % d’opinion positive. Avec un rebond de 10 % par rapport aux résultats de 2014, la tendance à la baisse est non seulement enrayée. Mais avec ce pourcentage, on retrouve le niveau de confiance des années précédentes. Tous les types de médicaments bénéficient de ce regain, les médicaments vendus sans ordonnance comme l’OTC, voire les génériques avec là toutefois une hausse plus modeste. Seule ombre au tableau, les vaccins sont toujours affectés  par le climat de défiance.

Pour autant, si la côte d’amour des Français pour le médicament est au sommet, les Français déplorent un déficit d’informations sur certaines thématiques. 15 % des sondés seulement s’estiment bien informés sur les essais cliniques réalisés avant la mise sur le marché d’un nouveau médicament. Ils ne sont que 11 % à savoir comment le prix des médicaments est fixé. L’image enfin des laboratoires ne reflète pas toujours les efforts réalisés au quotidien. 27 % des Français estiment les laboratoires honnêtes, 17 % seulement transparents.

Les professionnels de santé sont le canal d’information privilégié par les Français. Le médecin traitant arrive en tête avec un capital confiance de 95 % suivi par l’infirmière (91 %) et le pharmacien (90 %). Les journalistes ferment la marche avec un chiffre de 25 à 37 % selon le type de média.

Si ces bons résultats traduisent la relation de qualité entre les français et le médicament, un travail au quotidien d’information doit être poursuivi afin d’effacer les zones d’ombre.

« On a confiance dans ce que l’on connaît. Il faut “déjargoniser” le langage, conclut Patrick Errard le président du Leem. Il y a là une demande sociétale. » Une tâche il est vrai de longue haleine…

Source : decision-sante.com