Un accord stratégique entre Abbvie et Amgen aux Etats-Unis

Publié le 30/10/2017

Alors qu’Abbvie avait attaqué son compatriote Amgen pour contrefaçon sur les brevets de l’adalimubab (Humira®), un accord financier entre les deux parties a été trouvé le 28 septembre dernier. L’enjeu pour Abbvie était considérable. En effet, son médicament, un blockbuster, représente plus de 60 % de son chiffre d’affaires. En 2016, le médicament a généré 16 milliards de dollars de recettes. L’accord court jusqu’au 31 janvier 2023 aux Etats-Unis. L’Europe n’est toutefois pas concernée. Le biosimilaire devrait être disponible en France à l’automne 2018.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte