Un médicament conçu par une imprimante 3D autorisée par la FDA

Publié le 27/08/2015
L’industrie pharmaceutique devrait être aussi touchée par le changement de modèle provoqué par le déferlement des imprimantes 3D. Le Spritam®, un nouvel antiépileptique, est devenu en août dernier le premier médicament conçu par une imprimante 3D à être autorisé par la Food and Drug Administration (FDA). Il devrait être disponible sur le marché américain au cours du premier trimestre 2016. Grâce à cette nouvelle technologie, la pharmacocinétique a été optimisée. Et permet une meilleure absorption. De plus, sa posologie serait adaptée aux spécificités du patient. Gadget ou innovation majeure ?

Source : decision-sante.com